Pourquoi les U.S.A. ?

Les USA, 3 lettres qui suscitent admiration, espoir, envie, rêve ou rejet. 

En tant que trentenaire ayant grandi en Europe, j’ai été, tout comme mes pairs baigné dans un environnement culturel influencé par les USA. Que ce soit par la littérature, les films, les séries TV, les dessins animés, la musique… Les exemples ne manquent pas.

Si vous êtes comme moi, que cette influence s’est traduite par une appétence pour la pop culture en générale, ces lignes sont faites pour vous. Avant d’aller plus loin je tiens à préciser qu’on peut apprécier les USA, sa culture et son mode de vie, tout en ayant un regard critique quand à ses excès et autres travers qui sont encore de nos jours nombreux.

Que vous soyez fan de voitures, de cinéma, de paysages grandioses, de gastronomie, d’architecture, d’histoire, de jouets, de jeu de hasard, de sports, toutes vos passions et centre d’intérêts peuvent trouver une résonance et un nouvel élan lorsque vous êtes sur place.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si aujourd’hui mon travail est directement connecté aux USA. J’ai la possibilité de vivre grâce à un de mes plus importants centre d’intérêts, et c’est une chance.

Tout commence il y a une quinzaine d’années lors de mon premier séjour aux USA.
J’avais alors 18 ans et me parents m’ont offert un voyage de 15 jours dans le Grand Ouest Américain pour fêter mon anniversaire.

Je me rappelle que Lil Jon et les East Side Boyz passaient en boucle à la radio à cette époque, nous sommes en 2003. La première impression une fois sortie de l’aéroport, c’est la température et l’atmosphère presque suffocante à cause de la chaleur. Chaleur qui tranchait de façon incroyable avec la clim  et le froid dans le bus qui nous attendait!

Les embouteillages de Los Angeles, les voitures inconnues chez nous, les 4×4 plus impressionnant les uns que les autres et les palmiers de la ville avec leur forme si particulière.
Voici ce dont je me souviens de ma première confrontation avec LA et la Californie. Plus tard, l’émerveillement ressenti au cours des visites des différents parc nationaux, la rencontre avec des locaux hyper accueillant (à des années lumières des clichés du ricain pressé et insupportable), participeront à ancrer définitivement mon intérêt pour tout ce qui touche aux USA.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *